Quel est le rôle de l’assurance après un sinistre ?

Apparemment, il convient de noter que la souscription d’un contrat d’assurance autorise nécessairement une protection des individus et de leurs biens contre des éventuels risques d’accident. Des règles de procédure bien précises régissent une déclaration d’un sinistre. Le non-respect de toutes les conditions s’y rapportant peut impliquer la non-prise en charge de la compagnie d’assurance des dépenses engagées résultant des dégâts causés par l’accident.

L’assurance identifie les biens endommagés

De toute manière, la compagnie procède à l’identification des biens endommagés lors du sinistre. À cet effet, elle désigne un expert pour réaliser sur terrain cette tâche d’évaluation à sa place. En effet, le rôle de l’assurance est, surtout, de garantir le remboursement des dommages occasionnés après le sinistre à l’encontre de son assuré. Et en agissant de la sorte, elle essaie de déterminer approximativement les circonstances de l’accident dans l’objectif d’une description détaillée de la nature des dégâts et de la valeur d’expertise correspondante.

L’assureur propose une indemnisation

Bien évidemment, la compagnie d’assurance propose une indemnisation des dommages décrits dans la teneur du rapport d’expertise dressé par son expert. Pour ce faire, elle se base sur des éléments d’appréciation technique pour l’évaluation du montant de l’indemnisation accordé. Et, en cas d’un désaccord, le sinistré peut faire appel à un autre expert pour la réalisation d’une contre-expertise. Et, au cas où le litige persisterait encore pour être porté devant un tribunal, l’envoi d’un expert judiciaire décidé par le juge est indispensable pour départager les deux parties opposantes à ce conflit d’intérêts.

De bons réflexes doivent être adoptés par les assurés après un sinistre

En effet, dès qu’un assuré est confronté à un sinistre, il est dans l’obligation de remettre auprès de l’assurance, dans la mesure du possible, toutes les pièces justificatives relatives à l’évaluation des biens endommagés. Il s’agit de toutes les factures d’achat, d’entretien et de réparation du bien sinistré. La présentation des photos faisant état des dégâts occasionnés est tellement nécessaire à l’appui de la déclaration d’accident. D’autant plus, l’établissement d’un rapport d’expertise reste aussi d’une importance capitale lorsque l’estimation gré à gré s’est avérée difficile, et plus particulièrement, pour les sinistres ayant des valeurs immenses. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas oublier, également, de consulter bien son contrat d’assurance, dans le cas d’une habitation surtout, dans le but de connaître davantage les garanties applicables stipulées dans la teneur du contrat souscrit. Et, en cas de dommages corporels, l’établissement d’un certificat médical par le médecin traitant demeure aussi indispensable.

Comment s’effectue le remboursement suite à un sinistre ?
Que faire en cas de sinistre ?