Comment s’effectue le remboursement suite à un sinistre ?

Suite à un accident de circulation, dégât des eaux, vol, tempête, incendie ou inondation, vos biens immobiliers ou votre voiture peuvent subir des dommages irréparables. Heureusement que vous avez souscris une assurance adaptée et donc pourrez percevoir l’indemnisation de vos biens détruits ou disparus de la part de votre assureur. Mais comment s’effectue le remboursement après un sinistre ?

Démarche et procédure de déclaration en cas de sinistre

Une formalité plus ou moins stricte devrait être effectuée pour percevoir le remboursement après un sinistre par le biais de votre assurance habitation ou auto. En effet, il faudra remplir certaines conditions. Cela doit commencer par l’étude attentive de votre contrat d’assurance afin de vérifier si le sinistre ou le dégât dont vous êtes victime sont bien couverts. Vous devez ensuite établir une lettre de déclaration et l’envoyer à votre compagnie d’assurance dans le délai prévu dans votre accord commun. En général, ce délai est de 5 jours ouvrés à partir de l’apparition ou de la constatation du sinistre, mais peut-être de 2 jours en cas de vol et 10 jours en cas de catastrophes naturelles. Il faut souligner que si vous effectuez une déclaration tardive, vous risquez de ne pas être remboursé ou même de recevoir une pénalité de la part de l’assureur.

Les pièces justificatives à joindre

Il est important de transmettre un certain nombre d’informations avec la déclaration de sinistre à votre assureur. Ces renseignements contiennent la date de la catastrophe, sa nature, le constat, les circonstances, les devis pour la remise en état dans certaines situations. Les documents justificatifs comme le procès-verbal suite à un dépôt de plainte auprès de la police, les coordonnées des témoins, photographies ou vidéos du sinistre et des dégâts occasionnés peuvent s’avérer nécessaires. Après avoir reçu votre lettre ou demande de remboursement après un sinistre, votre assureur peut vous envoyer un expert. Celui-ci est chargé d’évaluer l’ampleur des dommages causés en votre présence, et de dresser un rapport détaillé pour déterminer l’origine du sinistre, le tout par rapport aux justificatifs fournis.

La procédure d’indemnisation par l’assureur

Dans certaines situations, votre assureur décide de vous indemniser directement après la réception et évaluation des justificatifs. Si un expert a été mandaté, toutes les étapes sont basées sur le rapport de cet intervenant, communiqué à la compagnie d’assurance. Le rapport déterminera le calcul d’indemnités auxquelles la victime a droit, ou si des travaux de remise en état doivent être établis ou pas. De plus, le processus de remboursement ne débute que si le montant ou la prise en charge nécessaire est approuvé par l’assuré. Le versement s’effectue ainsi selon les conditions générales mentionnées dans le contrat d’assurance et prend en compte d’éventuelles franchises applicables. Enfin, selon l’assureur et le caractère du sinistre, la période de compensation varie de 1 à 3 mois.

Quel est le rôle de l’assurance après un sinistre ?
Que faire en cas de sinistre ?